Causes et traitement de la douleur au genou en psychosomatique

La médecine reconnaît depuis longtemps et prouve que, dans certains cas, l’incidence accrue chez l’homme a des racines psychosomatiques. Cela est dû au fait que l'état psychologique ne peut pas affecter les processus se produisant dans le corps ni affecter la santé physique de la personne.

Causes psychologiques des pieds douloureux

L’essence de ce phénomène réside dans le fait que les émotions négatives à long terme dans la conscience d’une personnepeuvent nuire gravement à sa santéet provoquer des maladies graves, notamment en oncologie.

L’état psychologique ne peut qu'influencer les processus se produisant dans le corps et affectant la santé physique de la personne

Les maladies résultant de ce mécanisme sont diverses - la psychosomatique peut être à l'origine de douleurs dans le genou et d'autres syndromes douloureux, dont l'étymologie reste longtemps inexpliquée, de rhumes fréquents, d'infections virales, de maladies du tractus gastro-intestinal.

Mais il ne s’agit que de conséquences diverses et les causes et le mécanisme de développement des conditions psychosomatiques restent inchangés.

On pense que la pathogénie de telles conditions joue le rôle d'une réaction défensive, car elle permetabaisser le degré de stress psychologique, c'est-à-dire que par transformation en une maladie physique, une partie de l'énergie négative quitte la conscience.

Comment la douleur psychosomatique au genou est exprimée

Avec l'exemple des arthralgies au niveau des articulations du genou, ce mécanisme en action peut ressembler à ceci: dans de nombreux cas , la douleur des articulations du genou se développe de manière inattendue , de manière aiguë et peut également passer inopinément.

Beaucoup de ceux qui ont connu un tel phénomène remarquent le lien entre l'apparition d'arthralgies et certains événements spécifiques de leur vie.

Informations sur:Liste de médicaments actifs contre le rhume et la grippe chez l'adulte

On peut observer un tableau similaire avant un voyage, une réunion importante, une affaire urgente ou un rendez-vous chez le médecin. L'apparition d'une telle douleur peut être le signe qu'une personne, pour une raison quelconque, a peur de ce voyage, a peur d'aller quelque part.

Quels sont les motifs de son explication

Si nous considérons l’articulation du genou comme l’une des principales caractéristiques permettant à une personne de bouger, l’apparition de douleur dans les articulations du genou peut être considérée comme un signe que la personne a peur de ce mouvement.

Si nous considérons l'articulation du genou comme l'un des principaux mouvements permettant à une personne de bouger, l'apparence de douleur à l'articulation du genou peut être considérée comme un signe que la personne a peur de ce mouvement

Par exemple, une douleur dans les articulations du genou le matin, avant de quitter la maison pour le travail, peutsignaler que c'est du travail qu'une personne s'attend à des problèmes avec lesquels elle a peur de ne pas faire face.

La situation opposée, lorsque la douleur apparaît avant de quitter la maison, peut entraîner des problèmes pour la vie de famille.

Sur cette base, le manque d’enthousiasme de ces patients pour l’avenir laisse entrevoir des douleurs fréquentes dans les articulations du genou chez les personnes âgées: la santé est souvent déjà minée, des maladies chroniques se sont accumulées, des files d’attente sont terminées, la carrière est terminée, les voyages sont difficiles - tous ces facteurs prédisposent aux tentatives. "Hide" de la réalité d'aujourd'hui.

Par conséquent, beaucoup de personnes âgées vivent dans le passé, des souvenirs. Ces patients sont souvent traités par un rhumatologue ou un thérapeute, alors que la cause de cette douleur au genou est une pyhosomatique.

La localisation et la nature de la douleur sont également interprétables: la douleur du genou droit caractérise les personnes habituées à dominer, à contrôler ou à manifester. La douleur au genou gauche est souvent causée par un excès de doute sur soi-même, la prudence d'exprimer son opinion négative, de différer de la majorité.

L'arrière-plan émotionnel négatif persistantprovoque l'émergence d'un complexe de changements pathologiques dans le corps:

  • le système nerveux central commence à générer des impulsions pathologiques qui augmentent le tonus du tissu musculaire, ce qui réagit en provoquant des spasmes (ce phénomène est particulièrement prononcé dans le groupe antérieur des muscles de la cuisse);
  • muscles contractés spasmodiquesl'articulation perd partiellement sa mobilité;
  • possibilité de déplacement du ménisque, conséquence d'un déséquilibre du tonus musculaire: certains groupes musculaires sont relâchés, tandis que d'autres sont en état d'hypertonus;

    La localisation et la nature de la douleur sont également interprétables: la douleur du genou droit caractérise les personnes habituées à dominer, à contrôler ou à manifester
    ,
    ,

    .
  • Les vaisseaux pressés ne remplissent plus pleinement leur fonction d'acheminement de l'oxygène et d'autres substances nécessaires dans les tissus de l'articulation touchée, ce qui entraîne un désordre métabolique dans les tissus cartilagineux. Cela peut entraîner une dégénérescence du cartilage.
  • des douleurs de nature et d'intensité différentes apparaissent dans l'articulation, perturbant le mouvement, ce qui renforce encore l'état négatif d'une personne;
  • Un œdème des tissus mous se forme autour de l'articulation touchée, ce qui entraîne une perte de mobilité supplémentaire de l'articulation. Ce type de cercle vicieux se ferme.
En savoir plus sur:Traitement des allergies aux antibiotiques (éruptions cutanées) avec des médicaments et des remèdes populaires

On peut donc en conclure que, du point de vue des psychosomatiques, les articulations du genou sont les plus exposées à cette pathologie chez les personnes qui ont peur des changements futurs et qui ont des idées sur les changements de la vie qui provoquent une réaction émotionnelle négative.

Ces personnes préfèrent rester inactiveset sont sujettes à des peurs excessives. Diminution assez longue du contexte émotionnel, associée au stress tôt ou tardse termine par de graves troubles physiologiques, ce qui conduit ensuite à des maladies somatiques.

Une diminution assez durable du contexte émotionnel, associée au stress, aboutit tôt ou tard à des troubles physiologiques prononcés, qui entraînent en outre des maladies somatiques

. pendant longtemps dans un état stressant, ils risquent de subir de graves perturbations au niveau métabolique.

Les glandes surrénales d’intensité accrue sécrètent de l’adrénaline et la projettent dans la circulation sanguine. Un excès de cette substance entraîne des pointes de tension artérielle, des modifications correspondantes de l’hémodynamique, une altération de la différenciation des cellules immunitaires et une perturbation de l’équilibre eau-sel.

Ainsi, des conditions apparaissent qui augmentent le risque de pathologie articulaire. À leur tour, les corticostéroïdes réduisent le niveau de synthèse du secret synovial, ce qui contribue également à la violation de la fonction motrice des articulations.

Faites attention!Toutes les situations entraînant un stress sont à l'origine d'une augmentation des taux sanguins d'adrénaline et de corticostéroïdes, ce qui signifie qu'elles "réagissent" sous forme de perturbations métaboliques des articulations.

Voici les situations de la vie les plus courantesmenant à de telles conséquences. Tous provoquent un stress, ce qui signifie que la pathogénie de la pathologie articulaire est la même dans toutes ces situations:

  1. Stress. La réaction naturelle du corps - la libération d'adrénaline et de corticostéroïdes dans le sanghormones qui déclenchent le mécanisme de développement de l'arthrose.
  2. Conflits qui conduisent à un déséquilibre émotionnel. Les conflits de longue durée sont particulièrement dangereux.
  3. Mauvaise motivation.
  4. Le modèle de comportement suggéré de l'extérieur. La protestation et la méfiance envers autrui, vécue par une personne dans une telle situation, entraînent également le «déclenchement» du mécanisme de stress.

    En règle générale, la communication avec un psychothérapeute a pour objectif de réviser et de modifier son attitude à l'égard de sa propre personnalité, de son propre environnement, de son mode de vie, de ses problèmes
    ,
    ,

    .
  5. auto-hypnose. Par exemple, les cas où une personne a trop d'expérience en raison de faiblesses auto-infligées, d'une faible estime de soi.
  6. sentiments de culpabilité.
  7. Blessures psychologiques, chocs. Une assistance psychologique opportune dans ces cas peut minimiser le risque de développer une pathologie psychosomatique.
  8. Le ressentiment envers soi-même ou les autres. Ce sentiment pousse une personne à l'inaction, l'obligeant à supporter l'état actuel des choses et le rejet de tout ce qui concerne les modifications de la structure existante.

Comment traiter correctement les douleurs psychosomatiques

Comment faire face à une situation aussi déplaisante? Lui-même ou avec l'aide d'un spécialiste - cela doit être fait.

Pour le traitement réussi de toute maladie, un patient potentiel doit d’abord décider du médecin à qui demander de l’aide. Après avoir conclu que la cause de la douleur au genou est une substance psychosomatique ,consultation chez le psychothérapeute.

Comment faire face à une situation aussi déplaisante? Lui-même ou avec l'aide d'un spécialiste, cela doit être fait
affecter plus loin la santé.

Cette évolution suggère que dans ce cas , la douleur au genou est psychosomatique . La thérapie par un psychothérapeute impliquera l'utilisation de méthodes psychologiques et de pharmacothérapie.

Il est important de comprendrequ’il n’existe pas de comprimés universels spéciaux adaptés à la résolution de tous les problèmes de ce type. Le traitement médicamenteux est choisi strictement individuellement pour chaque cas, uniquement après un examen approfondi du patient par un spécialiste.

Change toi-même - guéris ta douleur

Le but de la communication avec un psychothérapeute est, en règle générale, de réviser et de modifier davantage son attitude à l'égard de sa propre personnalité, de son environnement, de son style de vie, des problèmes qui ont amené la personne chez le médecin.

Les manifestations de la maladie commencent à régresser après que la personne ait trouvé dans son subconscient le principal problème qui a provoqué la réaction négative et puisse le résoudre

. Les manifestations de la maladie commencent à régresser. comment une personne va découvrir dans son subconscient le principal problème qui a causé le négatifréaction et sera en mesure de le résoudre.

Attention!Les problèmes psychologiques sont souvent déguisés en maladies somatiques, parfois si astucieusement que seul un expert peut comprendre la situation. Par exemple, comme dans le cas où la douleur au genou provoque des substances psychosomatiques.

En conséquence, l'autodiagnostic et, plus encore, l'autotraitement ne devraient en aucun cas être nécessaires. Parce que de nombreux médicaments pris de manière incontrôlable par le patient, peuvent conduire à des violations graves, voire parfois irréversibles.

Dans cette vidéo, vous apprendrez tout sur les psychosomatiques:

Vous apprendrez à guérir les douleurs au genou en tapotant:

Vidéo psychosomatique sur la guérison et les causes de la douleur au genou: